/ Actualités > Un centenaire pour faire vivre la Paix

Un centenaire pour faire vivre la Paix

Toutes les actualités

Evénement
  • Facebook
  • Twitter

Le 11 novembre 2018, les Seyssinois à l’appel de la ville, des associations d’anciens combattants, des résistants, déportés, militaires du 7e bataillon de chasseurs alpins et victimes de guerre commémoraient le 100ème anniversaire de l’Armistice mettant fin à la 1ère Guerre Mondiale.

Le 11 novembre 2018, les Seyssinois à l’appel de la ville, des associations d’anciens combattants, des résistants, déportés, militaires du 7e bataillon de chasseurs alpins et victimes de guerre commémoraient le 100ème anniversaire de l’Armistice mettant fin à la 1ère Guerre Mondiale.

A 11h, ce dimanche 11 novembre 2018, les cloches de l'église Saint-Martin de Seyssins, ont sonné à la volée pendant 11 minutes comme ce fut le cas le 11 novembre 1918 dans l'ensemble des communes de France.

« Il n'est pas une ville, il n'est pas un village de France qui ne garde, gravé dans la pierre d'un monument ou dans la mémoire des hommes, le souvenir de l'héroïsme d'une jeunesse terriblement éprouvée et décimée par cinquante-deux mois de combats meurtriers. »

C’est par cette phrase que c’est ouverte la cérémonie dans un message de l’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC) prononcé par les élus du conseil municipal jeunes. De nombreux habitants et enfants des écoles étaient présents au monument aux morts du cimetière de Seyssins récemment rénové. L'appel des morts par les jeunes fut particulièrement émouvant comme la lecture de textes écrits par les élèves de 3ème du collège Marc-Sangnier.

Drapeaux élevés, garde à vous, sonnerie aux morts (par le Réveil Fontainois), dépôt de gerbes donnaient le ton d’une cérémonie solennelle avec l’allocution du président du Comité de l'Isère de l’Association Républicaine des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre (ARAC) Robert Maeder suivie de celle du maire de Seyssins Fabrice Hugelé.

Après la minute de silence, les élèves des écoles Louis Armand et Blanche Rochas ont entonné « La Marseillaise enfantastique », un chant qui prône la paix, suivi de la traditionnelle « Marseillaise ». A l'issue de la cérémonie, élus, autorités militaires, représentants des anciens combattants et administrés se retrouvaient autour d’un vin d’honneur offert par les municipalités de Seyssins et de Seyssinet-Pariset.


Voir l'image en grandLe livret "Des hommes, des soldats, des héros - Hommage à nos morts de la Grande Guerre" distribué à l’occasion de cette cérémonie, retrace le parcours militaire de Seyssinois, d'hommes et de soldats tombés pour la France et pour notre Liberté.

Un document historique édité par la ville avec le concours de Jacques Lorthioir, ancien élu, Raphaël Grass et Laurence Toquet, professeurs d'histoire géographie au collège Marc-Sangnier, et Nathalie Zanette, agent de la police.






Voir l'image en grand Un élu du conseil jeune lisant le texte de l'Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre


Voir l'image en grand Un collégien lisant un texte en hommage aux combattants de la Grande Guerre devant un membre de l'ARAC


Voir l'image en grand Les communes de Seyssins et de Seyssinet-Pariset réunies pour l'occasion à l'image de leur maire Fabrice Hugelé et Marcel Repellin

Voir l'image en grand Des représentants de la police mucicipale de Seyssins/Seyssinet-Pariset, de la gendarmerie de Seyssinet-Pariset et du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces


Voir l'image en grand Lecture d'un message de l’Association Républicaine des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre (ARAC) par le président du Comité de l'Isère Robert Maeder


Voir l'image en grand Dépose de gerbes aux pieds du monument aux morts

Voir l'image en grand Photo officielle avec les jeunes participants et les officiels