/ Actualités > SEMAINE MÉMOIRES & RÉSISTANCES

SEMAINE MÉMOIRES & RÉSISTANCES

Toutes les actualités

Culture
  • Facebook
  • Twitter

L’association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et ses partenaires, avec le soutien de la ville de Seyssins, proposent la semaine Mémoires & Résistances 2018 sur la thématique : « Déportations, migrations, de l’exil à l’asile ».
Retrouvez ici tous les évènements de la semaine.

LUNDI 12 MARS / 18h30
CONFÉRENCE : "Déportations, migrations, de l'exil à l'asile"
Conférence animée par Olivier Vallade, historien et président de l’AAMRDI.

Il est clair que chacun des termes du titre de la semaine mériterait à lui seul une conférence !
L’objet de la présentation sera de donner quelques clés de compréhension de la mise en résonance de ces grands concepts,
à travers des repères chronologiques et spatiaux, à travers la présentation des choix des événements qui jalonneront les soirées de cette semaine.
ESPACE VICTOR-SCHŒLCHER - 89, av. de Grenoble - Seyssins
ENTRÉE LIBRE



MARDI 13 MARS / 18H30

PROJECTION / DÉBAT : "Retirada : contes de l'exil ordinaire"
En présence du réalisateur et de Véronique Moulinié, anthropologue et directrice de recherche au CNRS.

Le point de départ de ce document est un épisode mal connu de l’Histoire de France : l’internement dans les camps du sud de la France des réfugiés républicains espagnols.
Il met en relief leur participation à la Résistance française et à tous les combats pour la libération du territoire. Il donne la parole à ceux qui ont vécu la guerre, l’exil, les camps.
Des témoignages qui retracent 50 années d’une communauté soudée par un commun déchirement.
ESPACE VICTOR-SCHŒLCHER - 89, av. de Grenoble - Seyssins
ENTRÉE LIBRE



MERCREDI 14 MARS / 18H30
THÉÂTRE : "Y a-t-il trop d'étrangers dans le monde ?"
Animé par Aurélien Rahon, vice-président de l’AFMD Isère, et les acteurs.

Des habitants d’Issy se croisent, mènent leur vie... Certains sont ici depuis plus longtemps que d’autres. Un jour, un courrier : un centre d’accueil pour les réfugiés va ouvrir dans la ville. Cette annonce perturbe leur communauté et en re-trace les lignes de partage : des habitants, hier intégrés, sont aujourd’hui montrés du doigt, comme étrangers.
Les personnages et les situations explosent. Des scènes de vie se détachent puis s’imbriquent, des personnages d’ici et d’ailleurs se rencontrent et posent la question : Vers où, vers quoi allons-nous, ensemble ? Y a-t-il trop d’étrangers dans le monde ?
ESPACE VICTOR-SCHŒLCHER - 89, av. de Grenoble - Seyssins
ENTRÉE LIBRE
Sur réservation au 06 08 75 16 50



JEUDI 15 MARS / 18h30
PROJECTION : "Des spectres hantent l'Europe"
Un film de Maria Kourkouta et Niki Giannari, présenté par Michèle Ganem Gumpel. universitaire, membre du Cercle Bernard Lazare.

2016 : attente interminable des milliers de réfugiés du camp d’Idomeni, au long des rails qui franchissent la frontière grécomacédonienne.
C’est un long témoignage visuel, chanté, parlé : hommes, femmes et enfants vont et viennent dans la boue et le crépuscule hivernal. Leur raison, notre « hantise » : le passage interdit des barbelés européens. « Spectres » sous la pluie, obstinés à vivre là leur faim, leur soif, leur épuisement.
« Avec un désir / que rien ne peut vaincre / ni l’exil, ni l’enfermement / ni la mort / ... / seulement passer ».
ESPACE VICTOR-SCHŒLCHER - 89, av. de Grenoble - Seyssins
ENTRÉE LIBRE



VENDREDI 16 MARS / 18h30
TABLE RONDE : "La crise des migrants"
Échanges sur la thématique notamment avec un retour sur le documentaire « Des spectres hantent l’Europe ». Animée par Serge Radzyner, inspecteur d’académie honoraire, président de l’AFMD Isère.

La Cimade défend les droits et la dignité des migrants et lutte contre toutes les formes de discrimination.
Amnesty International lutte pour le respect de tous les droits humains.
Le Casomi lutte contre le racisme et pour l’égalité des chances en valorisant, transmettant et faisant connaître l’histoire, la culture et les traditions des Outre-mer.
Le Secours populaire français accompagne, en France et dans le monde, les personnes en situation de pauvreté, de précarité et d’exclusion.
L’Ada propose un espace de parole où les demandeurs d’asile sont écoutés et soutenus tout au long de leur parcours.
ESPACE VICTOR-SCHŒLCHER - 89, av. de Grenoble - Seyssins
ENTRÉE LIBRE



EXPOSITION
Toute la semaine, l’association d’Accueil de Demandeurs d’Asile (Ada) propose une exposition photo dans le hall de l’espace Victor-Schoelcher avant les rendez-vous proposés.

Cette exposition est un ensemble de 23 photos de migrants qui ont réussi à atteindre la Grèce. Elles sont le fruit d’un travail réalisé par l’association Les Petits Reporters, dont les membres ont rencontré et photographié des hommes, des femmes, des enfants en quête de liberté et d’un avenir prometteur.
Ils ont cherché, au travers des récits de ces personnes, à comprendre ce qui les a poussées à rejoindre l’Europe, et quels sont leurs espoirs. Si les photos montrent des visages plutôt sereins, apaisés et parfois souriants, les textes qui les accompagnent rendent compte des souffrances vécues par ces personnes chassées de, ou ayant fui, leurs pays d’origine, pour échapper aux persécutions.

>>> Télécharger la plaquette Mémoires & Résistances