/ / Masques de protection

Masques de protection

Un nouvel arrêté préfectoral précise les mesures prises dans le département de l'Isère. Il étend l'obligation du port du masque dans les zones d’attente de transports collectifs et dans tous les rassemblements organisés sur la voie publique de plus de 500 personnes.

Port du masque obligatoire

Le département de l’Isère est placé en zone de circulation active du virus. La situation sanitaire au 15 septembre 2020, selon Santé Publique France, indique que le taux d’incidence en Isère est de 87 cas pour 100 000 habitants, soit au-delà du seuil d’alerte.

A compter du jeudi 17 septembre, le port du masque de protection pour toute personne de 11 ans ou plus, s’applique sur l’ensemble du département :

  • dans les emprises des zones d’attente de transports collectifs (abribus, arrêts de tramway, gare routière…)
  • dans toutes les manifestations ou rassemblements organisés sur la voie publique dont la jauge est supérieure à 500 personnes (public et personnels de l’organisation compris). Cette obligation s’applique sur les parkings dédiés à la manifestation, aux circulations internes à l’événement, et à la zone d’accueil du public.

Cette obligation ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Depuis le 7 septembre, le port du masque est obligatoire dans un périmètre maximal de 25 mètres devant les entrées et sorties des établissements d’enseignement et les lieux d’accueil de mineurs (écoles, collèges, lycées, crèches, accueil périscolaire,…).

Depuis fin août, le port du masque est obligatoire sur tous les marchés en plein air du département, mais aussi sur les braderies et les vides-greniers à partir de onze ans.

Au niveau national, le port du masque grand public est obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes :

  • Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas
  • Restaurants et débits de boissons
  • Hôtels et pensions de famille
  • Salles de jeux
  • Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement
  • Bibliothèques, centres de documentation
  • Établissements de culte
  • Établissements sportifs couverts
  • Musées
  • Établissements de plein air
  • Chapiteaux, tentes et structures
  • Hôtels-restaurants d’altitude
  • Établissements flottants
  • Refuges de montagne
  • Gares routières et maritimes, aéroports
  • Magasins de vente, centres commerciaux
  • Administrations et banques
  • Marchés couverts
  • Etablissements scolaires et d'accueil de mineurs
Cette règle s'applique également dans les entreprises et les associations, sauf dans les bureaux individuels fermés, dès lors qu’une seule personne n’est présente.

Les salariés doivent ainsi porter leur masque dans les lieux clos et partagés où il est possible de se croiser : open spaces, bureaux ouvert, couloirs ou vestiaires, salles de réunion, cafétérias… Dans ce contexte, le télétravail reste une pratique « recommandée, notamment dans les zones où le virus circule activement ».

/ ! / La vigilance de tous est plus que jamais nécessaire pour éviter un rebond épidémique. Le non-respect de ces obligations transitoires est sanctionné par une amende de quatrième classe, soit 135 euros. En cas de récidive dans les quinze jours, l’amende prévue est une contravention de cinquième classe (1 500 euros).

Distribution de masques

Pour lutter efficacement contre le virus et éviter sa propagation, la ville a pris la décision dès le mois de mars de distribuer des masques "grand public". Chaque Seyssinoise et Seyssinois a donc reçu gratuitement un masque lavable et réutilisable.

N.B. : La fabrication de ces masques a été réalisée par des entreprises locales.

IMPORTANT
Le masque doit être utilisé dans le respect strict des recommandations sur les gestes barrières et de distanciation sociale.





N.B. : Depuis le début de la pandémie, la Ville de Seyssins a distribué les deux tiers de son stock de masques aux établissements de soins (EHPAD, Clinique, ESTHI), aux médecins généralistes et infirmiers de la commune. Le dernier tiers du stock est utilisé par les agents communaux qui continuent de travailler au service de tous.

Utiliser mon masque

Voir l'image en grand

Entretenir mon masque

Quelle est la durée maximale de port de ce masque ?
Vous devez changer votre masque toutes les 4 heures ou dès lors qu'il est souillé.
Pendant cette période, le masque ne doit servir qu'une seule fois.
Attention : Pendant et après utilisation, ne pas le mettre en position d'attente sur le front ou sous le menton.
Aux premiers signes d'usure, jetez le masque.

Comment laver mon masque ?
Votre masque en tissu doit être lavé en cycle coton à 60°C minimum, durant un cycle de 30 min.
Bien le sécher avant utilisation.
Ne pas utiliser d'adoucisseur.

Séchez votre masque soit au sèche linge (en veillant à nettoyer les filtres), soit à l’air libre.
Repassez à la vapeur très chaude.

Conservez votre masque dans un endroit sec, dans un emballage propre et hermétique (type sac de congélation).

Où jeter mon masque ?
Les masques en fin de vie doivent être jetés dans une poubelle, emballés dans un sac poubelle pour protéger les agents de la collecte et du tri.
Merci.


Obtenir des masques supplémentaires

Pour vous doter de masques supplémentaires, merci de consulter les recommandations de l'AFNOR.
- Confectionner son masque
- Donner des matériaux pour la fabrication
- Proposition de masques
- Recherche de masques