/ Actualités > UNE SECONDE AMAP À SEYSSINS

UNE SECONDE AMAP À SEYSSINS

Toutes les actualités

Environnement
  • Facebook
  • Twitter

Le mois de juin est un moment propice à la récolte et à la vente des produits estivaux ! C’est également une période favorable au lancement d’un projet de création d’une AMAP, comprenez Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne.

A l’initiative de la mairie, d’Alexandre Lopez, agriculteur seyssinois en bio et permaculture des Jardins du Moucherotte, et du réseau des AMAPS de l’Isère, une réunion publique sera organisée le 7 juin prochain à 18h, à la salle Simone Veil, afin de présenter et de travailler collectivement autour du projet de création d’une nouvelle AMAP à Seyssins.

L’objectif de ce projet est de soutenir les agriculteurs locaux, et également de participer collectivement au maintien d’une agriculture biologique et responsable. Nous vous invitons donc nombreux !

Une Amap, plus qu’un panier

C’est un partenariat
Une Amap c’est un partenariat entre un groupe de consommateurs et un.e ou plusieurs paysan.nes. C’est un système en vente directe, avec zéro intermédiaire entre les consommateurs et les paysan.nes.

C’est solidaire
Les consommateurs achètent directement les paniers aux paysan.nes et s’engagent par un contrat. Les prix se veulent juste pour les paysan.nes et les consommateurs.

C’est écologique
Les paysan.nes sont installé.es sur des petites fermes à taille humaine, et proposent des produits de saison issus de l’agriculture biologique.

C’est convivial et participatif
Chaque semaine, les consommateurs et les paysan.nes se retrouvent lors des livraisons. A tour de rôle, les consommateurs aident bénévolement les paysan.nes pour la distribution.

Dans le cadre de son engagement au Plan Agricole et Alimentaire de Territoire, la commune intervient donc ici comme intermédiaire afin de faciliter les rencontres, échanges et la démarche.

Plus d’information : contact@alliancepec-isere.org / 09 72 55 45 38
Pour vous inscrire : 04 76 70 39 17


Plus d’info sur le PAT