/ Actualités > CHALLENGE MÉTROÉNERGIES

CHALLENGE MÉTROÉNERGIES

Toutes les actualités

Métropole
  • Facebook
  • Twitter

6 semaines pour réduire ma consommation (et ma facture) de chauffage !
Challenge du 8 novembre au 13 décembre 2022.

La crise énergétique a fait flamber les prix des énergies. Même si la hausse des tarifs de gaz et d'électricité sera limitée grâce au bouclier fiscal, l’inquiétude demeure sur cette saison automne-hiver. Comment maîtriser sa consommation de chauffage ? Quels petits travaux pour limiter les déperditions et garder la chaleur ? Quels gestes adopter pour être bien chez soi ?
En ces temps de crise, la sobriété énergétique est un levier majeur : elle mobilise peu de moyens financiers et permet d’obtenir des résultats significatifs en terme d’économie d’énergie.

En 6 semaines et 6 missions, les conseillers énergie de la Métropole vous aideront à mettre en place toutes les mesures pour baisser vos consommations de chauffage.
La plateforme Métroénergies vous aidera à vérifier l’impact de vos actions sur vos consommations et votre budget.

Événement en ligne (visioconférence, email, tchat), sur inscription – gratuit
Date : du 8 novembre au 13 décembre 2022
Le + : un kit « économies d’énergie » offert aux participants !
Inscription en ligne

Ce challenge, animé par l'Agence locale de l'énergie et du climat (ALEC), vous est proposé par Grenoble Alpes Métropole, en partenariat avec l’ADEME. Ils sont organisés dans le cadre du lancement de Métroénergies, nouveau service public en ligne de la Métropole pour accompagner les habitants dans leurs économies d'énergie.
Des ateliers en présentiel "Chauffera bien qui chauffera le dernier" sont également proposés en complément de ces challenges en ligne.

+ d'infos : grenoblealpesmetropole.fr
Espace Info Énergie : 04 76 14 00 10


Chiffres-clés :

• 62 % : part du chauffage et de la production d’eau chaude dans la consommation d’énergie d’un logement

• 1 602 € : facture moyenne annuelle d’un ménage français

• – 1 °C sur sa consigne de chauffage = – 7 % sur sa facture d’énergie

• 12 millions de français souffrent de précarité énergétique