/ / / Expression politique

Expression des groupes politiques

Conformément à la loi 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, la commune réserve un espace à l’expression des conseillers issus des différents groupes politiques. Cette rubrique est une déclinaison électronique de la page consacrée aux tribunes politiques dans le journal municipal de Seyssins.

JUIN-JUILLET-AOÛT 2021

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Lors du dernier conseil municipal, notre majorité a défendu deux délibérations essentielles pour l’association Loisirs Enfance Jeunesse de Seyssins (Lejs).

La reprise en régie municipale, à partir de septembre, des activités périscolaires confiées à LEJS depuis 2005, est le fruit d’une réflexion concertée, légitime et de bon sens. Elle vise àmettre en conformité l’encadrement des temps de restauration scolaire qui relève de la compétence communale ; à donner plus de cohérence à la continuité des temps éducatifs, fondée sur le PEDT ; à sécuriser 52 emplois en les adossant au service public !

Oui, nous avons voté un projet marqué par une volonté politique forte, celle de soutenir avec détermination nos enfants en les plaçant au cœur du service public. Non, l’association LEJS n’est pas sur son lit de mort ! Ceux qui laissent croire que retirer les activités périscolaires à LEJS revient à l’assassiner… accordent bien peu de valeur à son action en matière d’animation des temps de vacances et de loisirs, à son accompagnement des jeunes et des familles, qui sont au cœur du métier de l’association. Et qui continueront grâce au soutien de la commune.

22 voix pour, celle de notre majorité. 7 voix contre, celles des deux oppositions réunies.

Lors du même conseil municipal, pour permettre à LEJS de « boucler » son budget 2020, nous présentions également au vote de l’assemblée l’attribution d’une subvention d’un montant de 30 000 euros.

L’équation était simple : équilibrer le fonctionnement de l’association, notamment fragilisée par des dépenses supplémentaires liées à la crise sanitaire.

22 voix pour, celles de la majorité. 2 voix contre, celles de Seyssins Ensemble. 5 représentants d’ICD qui ne prennent pas part au vote. « Rien n’est plus facile que de dire, rien n’est plus difficile que de faire ». Si... Ne rien faire.

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé


INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

Des enfumages pour masquer les cafouillages ?

Pelle dans une main, truelle dans l’autre, assis dans une calèche ou encore ballon au pied ; le maire s’affiche à la une de tous les supports de communication possibles et inimaginables … une hyperactivité cherchant à créer un écran de fumée pour cacher les cafouillages récurrents et décisions graves dont, nous les Seyssinois, allons bientôt faire les frais !

Une retransmission des dernières séances des conseils municipaux qui ne fonctionne pas, un Comité consultatif de participation citoyenne qui n’est toujours pas constitué, des délibérations mises au vote truffées d’erreurs ou d’imprécisions : corrélation ou coïncidence ? La gestion de la majorité municipale en place semble favoriser la prolifération de multiples dysfonctionnements, tous défavorables à la vie démocratique de notre commune !

Notre présence constante en commission permet d’infléchir légèrement quelques dossiers ; mais sur l’essentiel des sujets, l’équipe de Seyssins 2020 ne communique pas les éléments, n’interagit pas, ne débat pas.

Parmi les nombreux points de la politique menée par la majorité que nous combattons, nous tenons à attirer à votre attention sur plusieurs points cruciaux, dont l’impact à court, moyen et long terme va ternir la qualité de vie seyssinoise :

- Le choix de la fermeture d’une école maternelle dans le quartier de la Plaine ;

- Le choix d’une urbanisation galopante avec des constructions qui se multiplient notamment sur le haut de la commune, sans réflexion sur les infrastructures à prévoir et les axes de circulation déjà saturés ;

- Le choix de la démolition de l’association LEJS qui depuis 1993 accompagne les enfants et les jeunes de la commune ; associée à la reprise en régie du périscolaire, sans oser en annoncer le surcoût et sans aucune considération des dynamiques associatives et pédagogiques existantes.

Si certaines de ces thématiques vous touchent, ou si vous souhaitez en débattre, n’hésitez pas à nous contacter

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Bœuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous contacter : inventonscollectivementdemain@gmail.com

SEYSSINS ENSEMBLE

Élections

Les 20 et 27 juin auront lieu les élections régionales et départementales dans notre commune.

C’est un moment important pour notre démocratie. La région et le département interviennent dans le financement de la plupart de nos projets communaux.

La région Auvergne-Rhône-Alpes présidée par Laurent Wauquier n’a pas à rougir de son bilan et dans la période difficile, que nous avons traversée, elle a permis de soutenir de nombreuses entreprises en difficulté et d’accompagner les collectivités dans la prise en charge de la crise sanitaire par son implication forte dans la livraison des masques, la mise en œuvre des tests et de la vaccination.

Ses multiples compétences dans le développement économique, l’innovation, la formation professionnelle et l’apprentissage en feront un acteur fondamental pour favoriser la reprise économique et un partenaire incontournable pour les autres collectivités territoriales.

Aussi nous vous appelons à voter pour la liste menée par Yannick Neuder en Isère.

En ce qui concerne les élections départementales qui auront lieu le même jour, nous ne soutiendrons aucun des binômes de notre canton. En effet, 3 binômes sont en liste, un binôme soutenu par le Rassemblement National, un binôme soutenu par l’alliance de gauche et les écologistes et un binôme soutenu par La République En Marche représenté sur Seyssins par l’adjointe aux finances qui siège à la Métro... dans le groupe socialiste. Quand la politique ne sert qu’à obtenir des mandats en prenant les électeurs pour des idiots.....

Nous comptons sur vous pour les élections régionales !!!

Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com

AVRIL-MAI 2021

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Notre engagement pour une ville éducative dynamique est l’un des piliers de notre action ce mandat. Après avoir renouvelé le marché de la restauration collective en faisant le choix d’un prestataire résolument tourné vers la qualité des produits, nous travaillons, avec l’association Loisirs Enfance Jeunesse à Seyssins, à la remunicipalisation des activités périscolaires. Longtemps confiés à notre partenaire LEJS, certains des temps d’accueil de l’enfant relèvent légalement d’un service public communal obligatoire, comme l’encadrement de la restauration scolaire.
Cette reprise en régie directe répond aussi à la volonté de donner plus de cohérence au parcours éducatif des enfants, de répondre mieux encore aux attentes des parents, en allégeant le processus décisionnel. Dans ce cadre, tous les salariés qui le souhaitent seront intégrés, sans perte de salaire, au personnel communal.
Parce que promouvoir des services de qualité, c’est défendre des parcours d’emploi consolidés.

Sans langue de bois. Les prévisions des effectifs scolaires dans nos écoles maternelles pour la rentrée 2021 ne laissent aucun doute sur leur baisse significative. Après une année scolaire avec deux classes à 15 élèves, et une prévision de rentrée 2021 sans hausse d’effectif, l’école maternelles des Îles ne pourra pas rouvrir ses portes en septembre prochain.
De son côté, l’école Louis-Armand connaîtra une fermeture de classe. Après plusieurs rencontres avec l’Éducation nationale, les enseignants, les parents d’élèves, la fusion des écoles maternelles des Îles et Louis-Armand s’est légitimement imposée.
Nous faisons le choix de considérer cette décision difficile comme une opportunité : l’opportunité pour les équipes enseignantes d’écrire un nouveau projet pédagogique ; l’opportunité pour les Seyssinois de réfléchir à un nouveau projet d’équipement dans le quartier Coeur de Plaine en lien avec nos missions de service public et de soutien à la vie associative.

Pose de panneaux pour la sécurité des enfants aux abords des écoles, végétalisation des cours de ré-création, et, bientôt, pour les plus grands, une version actualisée des « chantiers jeunes » : l’engagement à défendre les conditions d’épanouissement de la jeunesse s’exprime au quotidien.

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé


INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

Quel jeu jouent les élus de la majorité en dehors de Seyssins ?

Trois des élus de la majorité seyssinoise ont d’autres mandats : à la Métro (Fabrice Hugelé, et Nathalie Marguery, adjointe aux finances), ce qui est logique. Comme certains le savent une adjointe de Seyssins est aussi élue et indemnisée à Belfort…. ce qui est irréel !!! Voici quelques nouvelles d’eux car ils sont discrets sur leur action extérieure.

A La Métro les 2 seyssinois ne siègent pas dans le même groupe alors qu’ils sont issus de la même liste. L’un siège dans le groupe En Marche (opposition) et l’autre dans le groupe ACTES (majorité). Lors du dernier conseil métropolitain, le sujet principal était le budget. Un moment décisif où sont déterminées les orientations et les actions à venir. Le groupe En Marche de M. Hugelé, s’est abstenu alors que le groupe de Mme Marguery a voté pour ce budget !

Alors que 80 % des compétences communales sont déléguées à la Métropole, quelle est la cohérence de telles décisions ? Les deux élus sont pourtant dans la même majorité à Seyssins et disent être en phase. Mais comment peuvent-ils travailler ensemble ? Se parlent-ils ? Se comprennent-ils ?

Nos conseillers communautaires nous doivent des explications sur leur comportement qui relève davantage de la politique politicienne, tout comme Madame De Breza qui cumule toujours son indemnité de maire adjointe de Seyssins…. avec celle du Territoire de Belfort !! Tout ceci relève d’ambitions personnelles. Pas d’un véritable travail au service des citoyens seyssinois.

Nous attendons des éclaircissements à ce sujet et sur bien d’autres. Des Seyssinois nous interrogent. Ils disent ne recevoir aucune réponse de la municipalité (accélération de la bétonisation et disparition de terres agricoles sur le Haut du Village, attaques sans précédent contre les associations, etc.).

A l’heure où la majorité tente de lancer une démarche de participation citoyenne en recopiant nos propositions et en les vidant de leur substance, les Seyssinois attendent des clarifications et ne veulent plus du brouillage des pistes.

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Bœuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous contacter : inventonscollectivementdemain@gmail.com

SEYSSINS ENSEMBLE

La dose
Celle que le médecin n’a plus, celle que le pharmacien n’a pas encore, celle parachutée !
Celle interdite à une tranche d’âge ! Celle suspendue qui pose question. Celles, géopolitiques, qu’on aimerait voir boycottées. Celle écartée, refusée, même
dans les hôpitaux.
La dose fait polémique.
Elle traduit la perte de confiance dans les instances nationales, européennes, mondiales.
Est-on donc libre de faire de la Covid-19 la première infection nosocomiale1, de mettre en péril la santé des patients et des personnels eux-mêmes ?
En France la devise de nos républiques mentionne Égalité et Fraternité. Il conviendrait de s’en inspirer pour le plus grand bien de tous, faute de quoi on reparlera
encore l’année prochaine de la pandémie, au grand dam de nos démocraties essoufflées.

Le premier trimestre est celui du Débat d’Orientation Budgétaire de la commune. C’est un zoom de la situation économique du monde à la commune en passant par l’Europe, la France et la Métropole.
Les prévisions de croissance sont pour le moins optimistes quand on voit aujourd’hui l’activité des entreprises de nombreux secteurs qui ne relèvent pas la tête. Déficits et dettes accrues en sont les conséquences. Grenoble-Alpes-Métropole prévoit une baisse des rentrées fiscales et des recettes d’activité des transports notamment, avec donc des déficits, mais ... sans impact financier pour les 49 communes !?! Cela tient plus de la méthode Coué que d’une vision réaliste.
Seyssins continue comme si de rien n’était.
Le débat budgétaire en Conseil Municipal le 21 mars permet à Seyssins Ensemble d’argumenter ses propositions essentielles pour que la commune évite
une... overdose.

1 infection contractée dans les établissements de soins

Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com

FÉVRIER-MARS 2021

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Depuis 2020, bien qu’elle soit accaparée par la crise sanitaire, la majorité municipale a également engagé un travail important au service des Seyssinoises et des Seyssinois, sur tous les fronts.

La première pierre, mais pas la moindre, fut de remporter le combat juridique contre ceux qui n’ont toujours pas accepté leur défaite aux municipales et usent, depuis, du procès et des attaques personnelles contre le maire. C’est le juge qui leur a rappelé, à leurs frais, que le débat d’idées n’est pas la guerre et que nous ne sommes pas aux États-Unis !

Bien plus important, le marché de la restauration collective a été renouvelé, en cohérence avec notre projet alimentaire de territoire. Nous travaillons désormais avec une petite structure locale à améliorer le goût et la qualité dans l’assiette.

En réponse à nos efforts en matière de logements et au plan d’urbanisme hérité de ceux qui nous critiquent (!), nous nous sommes engagés dans un vaste plan de Protection de nos espaces Agricoles Et Naturels périurbains (PAEN).
Avec les associations, nous avons engagé la réhabilitation du gymnase Jean-Beauvallet, pour améliorer les pratiques et réduire les consommations énergétiques.

Pour les familles, nous faisons le choix d’augmenter le nombre de bénéficiaires du service « petite enfance » en validant l’extension du CCAS ; nous visons la simplicité des démarches en municipalisant aujourd’hui l’offre périscolaire.
Nous sommes fiers, aussi, d’avoir engagé la création d’une maison de santé à la Plaine qui éloignera la menace du désert médical.

Ces jalons ne sont qu’un début de réponse à la confiance que vous nous avez accordée en mars 2020. Nos promesses deviennent des actions. Nous sommes heureux que vous soyez de plus en plus nombreux à suivre en direct les conseils municipaux, via le site de la commune. Vous pouvez ainsi estimer le niveau d’engagement de notre équipe, dans le respect et au service des Seyssinoises et Seyssinois, pour une ville nature, solidaire et innovante.
Prenez soin de vous !

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé


INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

L’année 2021 sera-t-elle vraiment nature et solidaire ?

Nous le souhaitons à tous les Seyssinois-e-s du fond du cœur.

Car cette année 2020 a été très éprouvante pour tous. Au-delà de la crise sanitaire qui nous a frappés, nous retenons la dimension mondiale de la pandémie, reflet d’une planète bien mal-en-point. Cela renforce notre conviction en l’impérieuse nécessité d’un changement de modèle de société plus économe, plus responsable et plus solidaire.

Nous pouvons chacun agir dans nos gestes quotidiens par une consommation plus locale et responsable, par une mobilité plus douce, etc. Mais les responsabilités individuelles ne peuvent pas tout et nous alertons sur les conséquences d’une urbanisation non maîtrisée dans notre commune. Devant l’ampleur des derniers permis de construire délivrés, parle-t-on vraiment de nature ou de bitume ?

Seyssins doit unir ses forces pour construire notre futur commun. Pourtant nos tentatives pour donner un avis et participer aux débats n’ont déclenché que de l’hostilité. Nous avons ainsi subi, à chaque conseil municipal, les sarcasmes et attaques personnelles de la part d’un maire incapable de supporter la moindre discussion ! Attitude indigne d’un premier édile et qui n’apporte rien aux débats de fond. Et que dire du reste de son équipe dont le mutisme cache un malaise profond devant ce comportement ! Ignorer des élus pourtant désignés par les Seyssinois et mépriser la démocratie participative semblent constituer les fondements de cette équipe enfermée dans sa tour d’Ivoire… Alors, solidaire, ou bien plutôt solitaire ?

Forts du mandat que vous nous avez confié, nous continuerons tout au long de cette année à porter haut et fort le débat et la diversité d’opinion dans le respect de notre droit de représentation. Nous espérons continuer à vous rencontrer nombreux pour débattre de notre bien commun qu’est notre chère commune !

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Bœuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous contacter : inventonscollectivementdemain@gmail.com

SEYSSINS ENSEMBLE

2020… 2021...
L’année 2020 aura été pour le moins déconcertante.
Ce virus, la Covid 19, ne fait qu’une fraction de millimètre mais, au-delà des malades et des nombreux décès qu’il a provoqués dans le monde entier, il a modifié notre vie, nos relations, nos activités économiques ou de loisirs.
Nous découvrons notre fragilité mais aussi la solidarité qui s’exprime souvent, non sans difficultés, vis à vis des plus isolés.
Notre système de santé a montré ses limites à lutter efficacement contre la pandémie, que ce soit au sujet des masques et des tests.

Ce début d’année 2021 ne nous rassure pas beaucoup quand on voit les balbutiements de la campagne de vaccination. D’une certaine façon, le virus nous ouvre les yeux; les comparaisons internationales ne sont pas à notre avantage, loin s’en faut.
Pour autant il nous faut souhaiter une nette amélioration et former le souhait que le plus grand nombre puisse se faire vacciner rapidement.
Le vaccin est en effet le seul rempart, individuel et collectif, contre le virus et ses variants.

Le calendrier de publication du journal municipal nous permet de vous présenter nos vœux dans notre tribune début novembre ou début février. Nous optons pour février, plus proche de la période traditionnelle.

Nous vous souhaitons donc une très belle année 2021.
La santé d’abord bien sûr mais aussi de pouvoir retrouver des relations familiales, amicales ou professionnelles, indispensables à l’épanouissement de chacun, et des activités sportives et culturelles, nécessaires au bien-être.

Nous vous souhaitons de retrouver en 2021 ce bonheur qu’est la convivialité.
« Seyssins Ensemble » s’y emploiera avec détermination.

Vos élus vous assurent de leur soutien et de leurs pensées dévouées.

Prenez soin de vous et des autres.

Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com

NOVEMBRE-DÉCEMBRE-JANVIER 2020-2021

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Le drame de Conflans-Sainte-Honorine nous rappelle que nous ne devons jamais baisser la garde face aux intégrismes et aux violences de toute sorte. Qu’on assassine un professeur, qu’on tue un policier, qu’on poignarde des journalistes, qu’un maire soit écrasé... c’est à la République qu’on s’en prend. Nous, femmes et hommes qui composons la nouvelle équipe municipale, sommes horrifiés du meurtre de Samuel Paty, à qui nous rendons hommage. Nous sommes aussi plus déterminés que jamais à ne rien lâcher sur les équilibres laïcs, sociaux et économiques, qui garantissent l’égalité de traitement et des chances.

C’est dans cet esprit que nous créons un comité consultatif sur les instances participatives locales. Les pratiques actuelles, portées par le Conseil des Sages, le Conseil Municipal Jeunes, le Comité Consultatif des Services Publics (CCSPL), seront interrogées. Façonner une ville accessible à tous, aider nos jeunes et nos seniors à leur épanouissement, favoriser le commerce local, soutenir l’action des associations, protéger notre environnement : nos engagements sont exigeants et transparents.

Et, impartiale, la justice a tranché. Le recours contre le résultat des élections municipales de mars 2020 est rejeté. La totalité des griefs exposés par Mme Brette pour le groupe d’opposition ICD, soutenue par Seyssins Ensemble (!), a été balayée sans réserve. Le Tribunal Administratif a jugé la protestation non-fondée. Mesure exceptionnelle, la plaignante a été condamnée au versement d’une somme de 1 000 euros. La justice confirme ainsi sans détour le résultat des urnes et condamne l’outrance des propos.

Loin des polémiques stériles, l’équipe municipale n’a pas attendu ce juge- ment pour se mettre en action. Depuis plusieurs mois, elle est tout entière à l’écoute des Seyssinoises et des Seyssinois. Avec vous toutes et tous, nous travaillons à améliorer encore la qualité de vie de cette belle commune et nous restons toujours à votre disposition.

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé


INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

Faire vivre notre liberté d’expression coûte que coûte

Alors que nous venons de vivre un drame horrible avec l’assassinat d’un enseignant qui ne faisait que son métier, il est temps de rappeler qu’une démocratie ne peut exister que si elle donne à chacun la liberté de s’exprimer.

En accusant les membres du collectif Inventons Collectivement Demain d’utiliser des méthodes dignes de la Gestapo, le maire Fabrice Hugelé a encore franchi une étape dans l’agressivité et le dénigrement. Il ne supporte pas que nous permettions aux Seyssinois de connaître autre chose que sa vérité.

En humiliant les éluEs Seyssinoises de ses minorités lorsqu’elles prennent la parole en Conseil municipal et en les attaquant personnellement, il crée le doute et n’encourage aucun Seyssinois à participer à la vie communale. Tel est probablement son but. Celui de nous faire taire. Depuis l’installation de la nouvelle équipe municipale en Mai 2020, nous ne faisons que travailler et nous investir afin de faire vivre ces instances et créer un débat.

Les conseils municipaux comme les groupes de travail dans lesquels nous sommes très présents devraient être des lieux d’échanges sur les sujets d’une actualité brûlante : la transition écologique, la jeunesse à l’école et après l’école, le maintien du lien social pendant cette période de crise sanitaire difficile surtout pour les publics les plus fragiles. Mais non, nous avons affaire à une équipe pleine de certitudes, qui n’est ni dans l’écoute ni dans le dialogue.

Nous continuerons à soumettre nos propositions car elles sont définies pour mettre en action des projets citoyens. Et nous le ferons quelque soit l’attitude du maire.

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Bœuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous suivre : icd-seyssins.fr


SEYSSINS ENSEMBLE

Du jamais vu à SEYSSINS

Fabrice Hugelé, Maire, et Nathalie Marguery, adjointe aux finances et au budget, ont été élus en mars 2020 conseillers métropolitains pour re- présenter la commune de Seyssins. Mais quelle surprise quand nous apprenons qu’ils ne siègent pas dans le même groupe à la Métro et, qui plus est, que l’une siège dans la majorité PS et l’autre dans l’opposition LREM !

Comment alors avoir une position commune sur les grands dossiers qui agitent notre métropole : les mobilités, l’aménagement du territoire, la gestion des déchets, la gestion des espaces naturels et de loisirs, les évènements et les équipements sportifs, la culture... ?

Ceci n’est que le résultat d’une alliance de convenance, négociée à bas bruit dans les couloirs afin de préserver une majorité sans vision claire...

C’est extrêmement choquant ! Mais nous ne sommes pas à une incongruité près...

Aujourd’hui l’actualité est ailleurs.

Nous sommes de tout cœur aux côtés des proches de Samuel Paty, professeur assassiné par décapitation pour avoir montré des caricatures du Prophète dans un cours sur la liberté d’ex- pression. Notre colère est à la hauteur de la violence de cet acte qui remet en cause les fondements de notre République et les valeurs auxquelles nous sommes attachés.

La France depuis 1982 sous François Mitterrand a connu toute une série d’attentats. Il est grand temps d’en terminer avec l’angélisme qui a prévalu ces dernières années et de prendre toutes les mesures pour mettre fin à cette barbarie, faute de quoi nous nous retrouverons très régulièrement pour enterrer nos morts.

Le COVID 19 est toujours très présent : respectez les gestes barrières et protégez-vous !


Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com

SEPTEMBRE-OCTOBRE 2020

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Nouveau mandat, nouvelles marges, nouvelles méthodes

Le dernier conseil municipal a permis de pointer une situation budgétaire en nette amélioration et une capacité de financement qui progresse positivement. Ce constat est le fruit du travail réalisé durant tout le mandat passé à réaliser des économies importantes de fonctionnement et à solder un certain nombre de dossiers « toxiques ». Voilà qui augure de nouvelles marges de manoeuvre salutaires pour la commune.

Le dernier conseil municipal a été aussi l’occasion de désigner les représentants de Seyssins dans les différents organismes et institutions de premier plan : Parc du Vercors, Agence locale de l’énergie et du climat (ALEC), Syndicat Intercommunal de la rive gauche du Drac... Pour la première fois de son Histoire, une équipe majoritaire à Seyssins a proposé d’associer l’opposition municipale à ce travail. Ainsi, deux postes sur les trois pour représenter Seyssins au sein de la société publique des eaux de Grenoble (SPL) des Eaux de Grenoble Alpes. C’est une première en matière de participation à Seyssins. Et sur un sujet stratégique, la gestion de l’eau. Preuve que nous voulons avancer loin des postures dogmatiques et des étiquettes politiques.

Lors du dernier conseil municipal, enfin, nous avons proposé une mesure en faveur du monde économique.
Nous avons voté un abattement de 15% de la taxe locale sur les enseignes et les publicités extérieures (TLPE), pour l’année 2020, en faveur des entreprises et des commerces locaux. Ce geste fait suite au petit coup de pouce financier en direction des familles (-15% sur la facturation des repas de restauration scolaire servis du 18 mai au 3 juillet). Ce soutien nous a paru naturel, pour répondre, à notre niveau, aux conséquences de la
crise du Covid-19.

Sans attendre et conformément à ses promesses, l’équipe municipale s’engage à défendre solidarité, emploi, qualité de vie et attractivité de notre
belle commune.
À très vite de vous rencontrer.

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé

POUR SEYSSINS, INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

C’est bientôt la rentrée scolaire avec de nombreux chantiers pour les écoles. Il est important que chaque enfant, de quelque quartier qu’il soit, puisse trouver de bonnes conditions de travail, d’hygiène, d’accessibilité et de détente.

La question de la restauration collective sera un enjeu majeur dès Septembre puisque la commune devra s’engager sur un nouveau marché d’ici quelques mois. Un groupe de travail a été créé début Juillet. Nous y étions présents et sommes prêts à relever le défi.
C’est la rentrée économique, sociale et sanitaire : les problèmes liés au COVID 19 et à la canicule nécessiteront de redoubler d’attention pour tous les seyssinois-es touché-es par leurs conséquences. Cette rentrée voit la commune très impactée par les travaux du Rondeau et de l’A480. Il va falloir faire preuve de beaucoup d’imagination pour se déplacer ! Un groupe de travail sur les mobilités douces vient d’être créé par la mairie, avec appel à candidature de Seyssinois-es. Nous saluons cette initiative et nous nous investirons dans ce projet.

Toutefois, nous avons quelques doutes sur la façon d’écouter, de partager et de rendre compte du maire qui a fait preuve d’un comportement indigne vis-à-vis du groupe ICD aux deux derniers conseils municipaux alliant attaques personnelles, ironie voire même autoritarisme déplacé.
Comment ne pas douter de son souci réel de prendre en compte les propositions des groupes de travail ?

C’est la rentrée sportive et culturelle : SEYSSINS possède une grande richesse associative et propose un choix d’activités très varié. Venez au forum de la vie associative et surprenez vous ! Les élus du groupe ICD y seront présents ainsi que leurs sympathisants pour échanger et représenter tous les Seyssinois-es dans les projets programmés pour cette rentrée.

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Boeuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous suivre : Pour Seyssins, Inventons Collectivement Demain : https://www.icd-seyssins.fr/

SEYSSINS ENSEMBLE

Seyssins Ensemble vous souhait une bonne rentrée, que vous repreniez la vie associative, le travail, le chemin de l’école, du collège, du lycée ou de l’université.
Prenez soin de vous et des autres car... le Covid est toujours là !

Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com

JUIN-JUILLET-AOÛT 2020

SEYSSINS 2020, POUR UNE VILLE NATURE ET SOLIDAIRE

Le 15 mars 2020, les Seyssinoises et les Seyssinois se sont déplacés plus nombreux qu’ailleurs en France. Ils ont accordé une avance nette à notre liste et désigné un maire dès le premier tour des élections municipales. Ce qui est assez exceptionnel lorsque plus de deux listes se présentent. Nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont clairement choisi de renouveler leur confiance.
Nous remercions également celles et ceux qui, sans attendre, et au-delà des oppositions politiques stériles, ont répondu à nos appels durant le
confinement, pour garantir les solidarités de proximité.

La nouvelle équipe municipale réunit des femmes et des hommes aux engagements associatifs, publics… divers mais non divergents. Tous sont guidés par une seule envie : le bien vivre à Seyssins. Le projet « nature et solidaire » que nous portons, repose sur des valeurs qui fondent notre ADN : respect mutuel, écologie, solidarité, travail.

Sans attendre, nous nous sommes remis en action. Nous voulons qu’à Seyssins le Centre Communal d’Action Sociale joue une nouvelle partition en direction des familles. Nous voulons que les écoles atteignent un niveau de performance thermique et de confort adapté aux conditions climatiques actuelles. Nous voulons favoriser la convivialité dans tous les quartiers dans un esprit de village.
Ces prochaines années, nous repenserons les mobilités pour redonner aux piétons des espaces sécurisés et conviviaux. Nous déploierons concrètement
notre Plan Alimentaire de Territoire avec parents d’élèves, acteurs économiques et producteurs. Nous soutiendrons les associations qui font la vitalité seyssinoise.
Nous continuerons d’être audacieux et innovants, car Seyssins doit rester un modèle en matière de qualité de vie. Toute l’équipe municipale est
déjà mobilisée sur cet enjeu majeur, dans le respect de tous et de notre Histoire commune, à l’écoute et au service de chacune et chacun.

La majorité municipale autour de Fabrice Hugelé

POUR SEYSSINS, INVENTONS COLLECTIVEMENT DEMAIN

Abstention et confinement sans concertation, un début de mandat sous le signe de l’absence de démocratie locale

Depuis le 15 mars, date à laquelle nous avons été élus, nous déplorons le Silence Radio de l’équipe sortante. Malgré nos courriers, le groupe ICD n’a été sollicité pour aucune concertation.

Pourtant, le parti majoritaire a été l’abstention. Il faudra que le Maire s’en souvienne. Nous tenons à remercier nos sympathisant.es. Grâce à vous, nous sommes 5 élu.es ICD. Nous mobiliserons toute l’énergie nécessaire pour faire vivre et respecter la démocratie à Seyssins. Le 25 mai, alors que la loi autorise l’adoption du règlement intérieur dans les 6 mois après l’installation du conseil municipal, le maire nous a imposé de voter ce texte sans discussion préalable. Notre proposition d’une répartition plus proportionnelle des élu.es de notre groupe dans les commissions n’a pas été retenue. Nous avons assisté au rejet systématique de nos amendements. Le nombre de commissions a été réduit et les commissions extra-municipales ont été supprimées ! Est-ce déjà une volonté de réduire notre expression ?

Voici nos représentations : Catherine Brette : Urbanisme, Travaux, Eric Grasset : Environnement, Mobilités, Isabelle Bœuf : Solidarités, Services Publics, Intercommunalité et représentante au CCAS François Gilabert : Ressources humaines, Finances, Laurence Algudo : Education, Vie associative.

Nous nous engageons à porter et faire grandir les idées du collectif ICD. Le conseil municipal de Juin devrait statuer sur le budget de la commune et l’annonce par le maire de la création d’un comité consultatif. Nous serons attentif.ves à cette dernière proposition présente dans notre programme pour que le comité créé ne se transforme pas en simple outil de communication, mais soit un réel lieu d’expression des Seyssinois.es.

Le groupe ICD : Catherine Brette, Eric Grasset, Isabelle Boeuf, François Gilabert, Laurence Algudo.
Pour nous suivre : Pour Seyssins, Inventons Collectivement Demain : https://www.icd-seyssins.fr/

SEYSSINS ENSEMBLE

Philosophie

« On jouit moins de tout ce qu’on obtient que de ce qu’on espère » écrivait le philosophe Jean-Jacques Rousseau. C’était la conclusion du doyen de l’assemblée, lors de son discours d’installation du nouveau Conseil Municipal à Seyssins, le 25 mai. Ne cherchez pas trace du discours dans la presse locale, mais vous le trouverez intégralement sur notre site www.seyssins-ensemble.org

La citation s’applique bien aux effets révélateurs de la pandémie Covid-19 qui remettent en cause la mondialisation, les positions de quasi-monopoles, les choix budgétaires et les priorités stratégiques. Elle concerne aussi notre démocratie qui a connu un taux de participation anormalement bas au premier tour des élections municipales. L’abstention a été largement majoritaire dans notre pays.
Dans les deux cas la réalité est bien éloignée de ce qu’on pouvait espérer.

Le maire a été réélu et sept adjoints au maire l’ont été aussi. Depuis 2015 de nombreuses compétences ont été transférées à Grenoble-Alpes-Métropole. Le nombre d’adjoints aurait dû diminuer de façon logique. Il n’en est rien : le mille-feuille administratif prospère. Le nombre de commissions, ramené à cinq, était une de nos propositions de campagne électorale. Il eût été judicieux et cohérent d’avoir autant d’adjoints que de commissions.
Un nouveau règlement intérieur a été voté. La grande nouveauté, à l’initiative de la municipalité, est que les compte-rendus de commission seront diffusés dans les neuf jours ouvrés. Il est vrai que dans le mandat précédent les compte-rendus de commissions se comptaient sur les doigts d’une main !
Gardons espoir, la situation ne peut que s’améliorer !

Anne-Marie Malandrino et Bernard Lucotte
seyssins.ensemble@gmail.com